DAS RAD – VOYAGE D’UN VÉLO

Film documentaire, proposé par Ambra Tonini. Avec le soutien de la région Piémont (Italie). 

Six frères et sœurs se retrouvent dans la ferme familiale près de Mantoue pour construire une bicyclette. Pièce après pièce, ce processus mécanique qui pourrait s’avérer laborieux devient un jeu pour cette fratrie qui retrace ainsi la trame des souvenirs enfouis de l’histoire de leur père et de son amitié avec les Steffan.

Leur père, Angelo, avait été envoyé comme prisonnier militaire (POW) dans le camp de concentration de Bergen-Belsen, où il fut torturé. A bout de force, très malade, il fut accueilli par une famille allemande pour travailler sur leurs terres.

Avec Edmund, 11 ans, le plus petit de la famille, il
 s’amusa à fabriquer une bicyclette avec des matériaux de récupération.

Sur les conseils d’Edmund, ce qui au départ n’aurait été qu’un passe-temps devint un moyen de transport tout indiqué pour fuir l’Allemagne et rentrer chez lui en Italie.

Angelo taira cette histoire jusqu’au jour où, en 1960, marié et père de six enfants, il reçoit une lettre d’Edmund. Ils resteront amis jusqu’aux funérailles d’Angelo, en 1998.

Les deux familles ne se reverront qu’en 2015 lorsque Moreno, mon père, le fils d’Angelo, rendit visite au fils d’Edmund, Uwe, à Minden, dans le nord de l’Allemagne. Ils sont allés ensemble au mémorial de Bergen-Belsen, où Angelo fut prisonnier.

De retour dans la maison de Moreno, dans le nord de l’Italie, la bicyclette est finalement terminée. Toute la famille l’utilise sur les routes de campagne autour de Mantoue.